Le point de la fête au Jardin des Plantes et de la Nature

1. Préparatifs
Les séances de travail concernant l'organisation de la fête de l'Internet au Bénin, ont permis aux différents organisateurs de la fête d'avoir une idée globale du déroulement de celle ci. Plusieurs séances de travail organisées avec Oridev, Isoc, et d'autres structures nous ont permis de fixer en dernier lieu la fête à la date du 06 au 08 avril 2001.

2. Les activités de la Fête
Cette 2ème fête de l'Internet organisée a Porto-Novo a connu la participation du Jardin des Plantes et de la nature, de la Bibliothèque Nationale et de Sayi Center en tant que Cybercentre pouvant offrir cette fête à toutes les personnes désireuses de découvrir Internet.
Au Jardin des Plantes et de la Nature , la fête a commencé le Samedi 07 Avril à partir de 16h30. L'équipe de formation du Jardin, constituée de quatre membres en l'occurrence, Melle Sonia Houénoudé, Mme Olga Dossou, Mr Tchinhou Henri, et de Mr NOUNAGNON Firmin a mis en place trois panels de formation pour la découverte d'Internet. A toutes les personnes qui sont venues il a été offert gratuitement une adresse électronique et à partir de 19h les panels de formation ont commencé.
-Le premier panel, une présentation d'Internet sur Power point, met en contact le public avec Internet.
-Le Second panel, constitué d'une séance de discussion et d'une découverte d'Internet par CD Rom.
-Le troisième panel est une séquence de contact directe avec Internet, une connexion réalisée et une découverte du Net en ligne.

Ces trois panels de formation nous ont permis de mettre en confiance le public qui s'est déplacé pour venir aux séances de Mini-formation. Il a été distribué à chaque personne une plaquette intitulée, l'Internet, tout comprendre en cinq minutes. Des jeux concours ont été lancés chaque jour pour susciter l'envie de découvrir Internet. Pour la soirée, un petit sondage réalisé auprès des jeunes présents dans le cadre de cette fête nous a permis de savoir ce qu'ils pensaient des panels de formation. La journée du dimanche, a connu la participation de plusieurs élèves de la ville de Porto-Novo, les panels de formation se sont déroulées de la même façon que le Samedi, mais les jeunes ont eu un accès un peu libre aux machines et un temps de connexion à Internet a été offert à des groupes pour la navigation. Elle a drainé un public jeune dans la première partie de la matinée, c'était une journée porte ouverte qui a permis aux jeunes de passer un temps avec les ordinateurs et de découvrir les jeux qui peuvent être fait avec les machines. L'après-midi, les jeunes de certains collèges de la place sont arrivés pour assister aux panels de formation qui avaient été organisés . la fête s'est terminée par la remise des prix aux lauréats des jeux concours.

3. Résultats
S'il nous faut chiffrer le public arrivé à la fête de l'Internet au jardin nous pourrons l'estimer comme suit: Public adulte: environ 50 Public jeune: 100 Mais au vue du public qui a déferlé au jardin , nous allons hausser les chiffres à environ 150 personnes pour cette période de la fête de l'Internet. Cette fête de l'Internet , la deuxiéme de la ville de Porto-Novo, a ouvert grandement les portes au NTIC dans la ville. L'Internet qui était méconnu du public de Porto-Novo, est devenu en un temps record un outil important, chaque personne veut avoir un e-mail et rechercher des informations sur le Net. Autres constats Les jeunes auraient souhaité être en contact permanent avec les machines et Internet, ce qui était impossible, vu le problème que nous avons concernant la connexion et la mise en réseau de toutes nos machines qui n'avaient pas été faite à temps. Et il faut signaler que le nombre d'ordinateurs reçu pour cette fête (5) n'était pas suffisant pour répondre à l'attente de tous les visiteurs. Les formateurs présents pour la fête de l'Internet étaient les stagiaires du JPN, qui ont été formés dans le cadre de cette fête, mais si une formation plus poussée leur avait été donné, ils auraient pu accomplir des prouesses auprès des jeunes. Nous avons enregistré aussi pour cette fête des amendements de certaines écoles et services dont le Lycée Béhanzin, la CRPIB, qui ont souhaité pour une prochaine édition faire partie des organisateurs de cette fête. Quelques prestataires de services Internet ont mis l'accent sur la communication, c'est à dire la publicité au niveau de la ville qui n'a pas été bien faite.
Seule la Radio Afrique Espoir Atakè a offert des encarts publicitaires pour cette fête. Les prospectus distribués n'étaient pas en nombre suffisant. Ces amendements ont été pris en compte et méritent des réflexions. Il faut pour cette fête de l'Internet dire un grand merci à la MCAC, ORIDEV, COFIB, l'Ecole du Patrimoine Africain, La Radio Afrique Espoir Atakè, Internet Society (ISOC), le Jardin des Plantes et de la Nature, la Bibliothèque Nationale, et à tous les généreux donateurs qui ont participé activement à la réussite de cette fête.

Fait à Porto-Novo le 15 Avril 2001
Sonia HOUENOUDE

Retour au point de la fête