ORIT@
Bulletin électronique mensuel d'information sur l'évolution des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) au Bénin

Numéro 23

EDITORIAL :Mikudoxwé !!

ACTUALITES
-Téléphonie mobile au Bénin : l'extension de Télécel à Allada, Abomey et Bohicon
- Plus de 300 ordinateurs pour le Bénin
- Campus @ net, un nouveau cybercentre à Abomey-Calavi
- Nouveau : Auriane-Etudes, des solutions Internet pour vos activités
- Une Commission béninoise pour l'informatique au Bénin
- Polémiques sur l'autorisation accordée à Thuraya-Bénin
- Participez à l'organisation de fête de l'internet au Bénin
- La " Lettre des Diasporas", l'actualité culturelle béninoise en ligne

FOCUS : La promotion du patrimoine culturel béninois par l'internet (Mémoire de fin d'études)

ECHOS DU WEB BENINOIS Le site Bénin Golden Awards

Trucs et Astuces Tout sur linux et les logiciels libres !

AFRIQUE ET MONDE Bourses pour l'atelier de formation AFNOG sur les technologies réseaux

AGENDA :
- Rencontre : " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "
- Fête de l'internet au Bénin


EDITORIAL :Mikudoxwé !!

Amis lecteurs,
A l'occasion de cette nouvelle année, l'ONG Oridev et les rédacteurs de Orita vous présentent leurs vœux les meilleurs ! Que cette nouvelle année renforce également le développement des NTIC au Bénin et qu'elle éloigne de nous le spectre des débits fluctuants et " des pages web qui ne s'affichent pas " comme nous avons commencé à le vivre, dès ce mois de janvier, dans notre beau pays !
(PS : " Mikudoxwé " : " bonnes fêtes " en fongbé, langue majoritairement parlée au Bénin)

Ken LOHENTO
Responsable de la publication.

oridev@oridev.org


ACTUALITES

- Téléphonie mobile au Bénin : l'extension de Télécel à Allada, Abomey et Bohicon

Bientôt, le réseau Télécel couvrira tout le territoire national pour le bonheur des populations. C'est à ce travail que s'attèlent depuis des mois ses responsables. Ainsi après avoir implanté les pylônes à Allada, Bohicon et Abomey depuis le mois de mai 2001, ils ont procédé à l'ouverture d'une agence à Bohicon le vendredi 14 décembre 2001. Cette extension a été faite indépendamment de l'OPT qui, à en croire les responsables de l'opérateur, ne leur facilite pas la tâche dans leur souhait de couvrir tout le territoire national. Toutes ces installations auraient coûté environ 800 millions de F CFA à Télécel qui dispose au total de 21 sites. Selon le Directeur Général monsieur Jimmy SHAMPEMBA, la prochaine phase de l'extension du réseau est prévue pour desservir les axes Comè-Lokossa-Azovè et Bohicon-Covè-Kétou vers Février 2002.

(D'après : " Le Matinal " N°1156 du 17 décembre 2001 ; p.12)

- Plus de 300 ordinateurs pour le Bénin

Dans le cadre d'un programme devant aider à introduire progressivement les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, notamment l'informatique et l'internet dans les écoles primaires et secondaires du Bénin, un accord de partenariat a été signé entre l'ONG World Computer Exchange et trois ONG béninoises à savoir : ACDEV, ISOC-Bénin et SDNP appuyées par le ministère en charge des NTIC. Grâce à ce partenariat, ces organisations ont reçu un lot de matériels dont 332 micro-ordinateurs, 377 écrans, 6 modems externes, 17 CD-ROM linux , etc. Au total, seize mille (16.000) élèves de l'enseignement secondaire et professionnel bénéficieront de ces ordinateurs câblés en réseaux et connectés pour la plupart à l'internet. L'installation du matériel dans les établissements sera géré par les clubs internet. Soulignons que c'est le projet Réseau de Communication pour le Développement Humain Durable (RCDHD/SDNP) qui coordonne l'initiative.

(Pour plus d'information, contacter M. Thierry AMOUSSOUGBO du SDNP/PNUD-Bénin www.sdnpben.org.bj)

- Campus @ net, un nouveau cybercentre à Abomey-Calavi

Campus @ net, un nouveau cybercentre inauguré le 03 janvier 2002, est situé à 100 mètres environs du campus universitaire d'Abomey-Calavi en allant vers la ville de Calavi, Disposant d'un parc informatique d'une vingtaine d'ordinateurs connectés à l'internet via FirstNet et l'OPT, Campus @ net permet au étudiants de l'Université d'Abomey Calavi et aux populations de cette localité de bénéficier de la connexion à l'internet à l'instar du Campus Numérique Francophone (ex-Centre Syfed Refer) de Cotonou qui arrête ses services à 16 h. Remarquons que ce centre internet dont le promoteur est M. Blaise ADJANONHOUN est l'annexe de la société NCI (Négociation-Commerce-Informatique).

(Pour plus de détail, écrire à Mme Susanne ADJANONHOUN : degbe2@yahoo.fr )

- Nouveau : Auriane-Etudes, des solutions Internet pour vos activités

Auriane-Etudes est un groupe d'experts dans les Technologies de l'Information et de la Communication qui entendent participer activement à l'appropriation des TIC au Bénin et en Afrique Francophone et particulièrement. Dans ce sens, Auriane-Etudes offre plusieurs services à savoir : Etudes et analyses économiques, conception et hébergement de sites web, formation et management, administration de réseaux, etc. Le service d'hébergement de sites et de domaines présente aux béninois quelques avantages dont les suivants :
- les clients paient au Bénin et dès lors ne se posent plus des problèmes de carte de crédits ;
- le pack offrira la possibilité d'enregistrer son site sous le domaine national " .bj " et d'être hébergé

Pour plus d'informations : jacques@orumila.com www.auriane-etudes.com

- Une Commission béninoise pour l'informatique au Bénin

La CBI (Commission Béninoise pour l'Informatique) vient d'être créée au Bénin par le gouvernement et a pour mission fondamentale d'assurer la réglementation et le contrôle des programmes d'informatisation dans l'administration publique et d'assurer la promotion des TIC au Bénin. Ainsi, elle a pour tâches, entre autres, de proposer au gouvernement une politique nationale d'informatisation, d'assurer l'encadrement technique et le conseil aux structures publiques et de la veille technologique. Elle est placée sous la tutelle du Ministre d'Etat chargé de la coordination de l'Action Gouvernementale, du Plan, du Développement et de la Promotion de l'Emploi. D'importants projets sont en vue pour l'année 2002.
www.cbi.bj

- Polémiques sur l'autorisation accordée à Thuraya-Bénin

Le 24 Septembre 2001, une autorisation spéciale avait été accordée au groupe THURAYA-BENIN, pour l'exploitation du cellulaire de type THURAYA au Bénin. (voir Orita 22). Le 10 octobre dernier, ladite société a versé au titre des frais d'agrément, une somme de 20 millions de francs CFA. Mais les syndicats de l'Office des Postes et Télécommunications, le Synapostel et l'Utrapostel, ne l'entendent pas de cette oreille. Tout d'abord la somme de 20 millions leur paraît ridicule puisque selon eux, en six mois d'exploitation, la société aura déjà récupéré tout son investissement. De plus Thuraya-Bénin serait illégale puisque le décret 97-431 du 4 septembre 1997, dispose que l'on ne peut faire de la Télécommunication au Bénin, qu'en empruntant le matériel de l'OPT qui n'est pas encore privatisée. Or Thuraya-Bénin, ne passera pas par les installations de l'OPT. Les syndicats estiment que l'OPT en ressortira affaibli.

(D'après " La Nouvelle TRIBUNE " N°039 du Vendredi 21 décembre. Merci a Julien Houngnon pour cette information).

- Participez à l'organisation de fête de l'internet au Bénin

Du 18 au 24 mars 2002, la fête de l'internet, manifestation internationale de promotion des technologies de l'information aura lieu dans le monde entier. Les préparatifs pour son organisation au Bénin s'accélèrent progressivement. Actuellement des discussions se déroulent sur la liste créée depuis 2001 à cet effet, sous la bannière du Comité d'Organisation de la Fête de l'Internet au Bénin (COFIB - créée depuis 1999 et qui a pour objectif de promouvoir la visibilité nationale et internationale de l'événement). Toutes les structures et personnes souhaitant organiser la fête peuvent être membres du COFIB. On peut également participer aux discussions sur la liste de façon indépendante (voir plus bas). Elle regroupe actuellement des acteurs des institutions comme le SDNP, ORIDEV, ISOC-Bénin, Vinotic, AIB-DOPHIA, le projet Leland, le PAJE de la Bibliothèque nationale, RENTIC, le Ministère du Plan, etc. Une réunion devrait dans les tous prochains jours avoir lieu pour arrêter définitivement les dates retenues dans la semaine indiquée plus haut et pour discuter d'autres enjeux importants.

Pour s'abonner à la liste, envoyez un message à fib-subscribe@oridev.org

- La " Lettre des Diasporas", l'actualité culturelle béninoise en ligne

La " Lettre des Diasporas" est le bulletin de liaison hebdomadaire éditée par La Médiathèque des diasporas, institution de développement culturel créé par un béninois (Camille Amouro) en 1994. Elle était publiée auparavant sous version papier et est actuellement diffusée sur le site de la Médiatique. La " Lettre des diasporas " donne chaque semaine des informations sur l'actualité culturelle béninoise (concerts, conférences, ateliers, expositions, etc.). On peut s'y abonner pour la recevoir par e-mail en allant sur le site (voir en bas). La Médiathèque des Diasporas est actuellement située à la Place du Souvenir (ex-Place des Martyrs) à Cotonou.

Médiathèque des Diasporas : lawin@club-internet.fr http://www.africultures.com/partenaires/mediath_diaspo/mediath_diaspo_fr.htm


FOCUS :La Promotion du patrimoine culturel béninois par l'Internet (Mémoire de fin d'études)


Roméo Gbaguidi, l'un des rédacteurs du bulletin Orit@ a soutenu au Centre de Formation aux Carrières de l'Information de l'Edcole Nationale d'Administration du Bénin un mémoire de fin de cycle en documentation sous le titre : " La Promotion du Patrimoine Culturel Béninois par l'Internet ". Le texte qui suit présente le résumé du document.
" Le Bénin dispose d'une gamme variée de valeurs et d'objets culturels qui, bien vulgarisés, feraient connaître davantage au monde, la civilisation de ces différents groupes socioculturels et contribueraient, dans une large part, au développement économique du Pays par le biais du tourisme. Il est donc important que le Bénin diffuse au monde entier son patrimoine culturel. Certes, cette diffusion se réalise déjà à travers le Ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme ainsi que ses démembrements. Mais, elle reste peu étendue du fait, entre autres, des moyens utilisés.
A l'ère des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC), une opportunité de plus et mieux se faire connaître au monde s'offre à notre pays. C'est l'Internet. Le Bénin est certes présent sur le réseau. Mais, c'est une présence peu constatée et peu entretenue, surtout en ce qui concerne le domaine culturel. Un état des lieux en ce qui concerne la présence actuelle de la culture béninoise sur l'Internet nous a permis de savoir les actions déjà menées et d'identifier les problèmes qui entravent une meilleure promotion culturelle.
Cet état des lieux nous a révélé qu 'il existe quelques sites et pages web sur la culture béninoise ( que nous avons récapitulé dans un tableau). Parmi ceux qui nous ont paru les plus attractifs, l'on peut citer le site " Nos cousins du Bénin " dédié au groupe folklorique AMIKPON : www.amikpon.org , le site des artistes béninois : www.azizart.org , les pages du site du Campus Numérique Francophone de Cotonou : www.bj.refer.org ou encore le site www.mamiwata.com.
Une enquête a ensuite été menée auprès d'un échantillon de la population béninoise. Elle a consisté en l'étude de l'impact de l'internet sur le développement culturel du Bénin.
Les résultats obtenus de cette enquête peuvent être résumés comme suit :
a) A propos de l'Internet, de son utilisation et de sa finalité.
La majorité des enquêtés témoignent un vif intérêt pour l'internet. Beaucoup cependant n'ont pas le temps matériel pour l'utiliser fréquemment ; et ceux qui le font s'intéressent surtout aux services d'envoi et de réception de courriers électroniques. Le résultat est que bon nombre des enquêtés ignorent qu'il existe sur l'internet des sites et pages web sur le Bénin.
b) A propos de la valorisation culturelle du Bénin par l'internet.
Il ressort de l'enquête que la quasi-totalité des personnes interrogées (96,59%) trouvent importante pour le Bénin, la diffusion de nos valeurs culturelles par l'internet. Elles estiment en effet que l'internet pourra donner au Bénin l'opportunité de se faire plus connaître à l'extérieur. Ce qui attirerait aussi bien des touristes que des investisseurs. Certains enquêtés ont cependant souhaité que tout ne soit pas diffusé sur l'internet. Il faut, à leur avis que certaines de nos valeurs soient conservées intactes pour ne pas les voir perdre leur authenticité. En somme, les enquêtés souhaitent une présence effective et remarquée du "Bénin Culturel" sur l'internet.
Nous avons donc suggéré quelques pistes d'action pour la promotion du patrimoine culturel béninois dont : réviser la Politique culturelle du Bénin en y incluant le chapitre NTIC ; démystifier l'internet au Bénin ; créer des sites web qui mettront l'accent de façon spécifique sur certains domaines comme ceux de l'art et de l'artisanat, des fêtes et traditions, des musées, monuments et sites de notre pays ; créer un prix du meilleur site web sur la culture béninoise "
GBAGUIDI Roméo : romgg@yahoo.fr romgg@yahoo.fr


ECHOS DE LA TOILE BENINOISE :

Le site Bénin Golden Awards

A l'image des Koras qui s'organisent en Afrique du Sud, le Bénin Golden Awards est l'un des rendez-vous culturels les plus attendus au cours duquel chaque année, certaines célébrités sont nominées dans les différents domaines de l'Art : musique moderne, musique traditionnelle, musique moderne d'inspiration traditionnelle, théâtre, clip vidéo, presses, art plastique, etc. Le site web du Bénin Golden Awards à été conçu et mis en ligne par AIB DOPHIA depuis le mardi 02 octobre 2001. Les motivations, objectifs, partenaires de cette initiative et les trophées sont certaines informations auxquelles les internautes peuvent accéder via le site.

(Pour plus d'information : www.benin-golden-awards.org )

 


Trucs et Astuce: :Tout sur linux et les logiciels libres !

Vous avez sans doute entendu parlez de Linux, des logiciels libres et de leurs enjeux pour les pays en développement. Vous pouvez tout savoir désormais en vous abonnant et en posant vous question à la liste public@anfalab.org. Cette liste a été mis en place par l'association ANFA APRIL-NTIC-FRANCE-AFRIQUE composée essentiellement d'Africains et basée en France. Pour ce faire, envoyez un e-mail vide à cette adresse public@anfalab.org.
Vous pouvez aussi visiter le site de l'association www.anfalab.org

 


AFRIQUE: : Bourses pour l'atelier de formation AFNOG sur les technologies réseaux

Dans le cadre de la troisième réunion du Groupe Africain d'Opérateurs de Réseaux (AfNOG) qui se déroulera à Lomé (Togo) en Mai 2002, un atelier sur les technologies réseaux précédera la cérémonie, du 05 mai au 10 mai 2002. Au cours de cet atelier, une formation avancée aux techniciens des fournisseurs d'accès africains. La présence à l'atelier inclut la participation à la réunion d'AfNOG et à la rencontre de l'AfriNIC (www.AfriNIC.org) qui sera organisée dans ce même contexte. L'atelier est construit sur les expériences des ateliers d'AfNOG précédents tenu à Cape Town, l'Afrique du Sud, Accra, Ghana et les ateliers INET. Quelques objectifs de l'atelier sont :
- Former une masse critique de formateurs et professionnels dans les infrastructures et services réseaux afin qu'ils puissent contribuer au développement des activités liées à l'internet dans leurs pays ;
- Créer une plate-forme d'échanges entre professionnels au niveau national et régional L'atelier est spécifiquement destiné aux personnes impliquées dans la mise en place d'infrastructures et de réseaux internet en Afrique, que soit au niveau national, au niveau des écoles, des universités, des privés. Des bourses sont disponibles pour aider certaines personnes à participer à cette formation. Pour ce faire consulter le site www.afnog.org ( en anglais….). Vous pouvez aussi contacter écrire à workshopinfo@afnog.org Pour recevoir une copie de l'annonce et un formulaire de demande de bourse, envoyez un courrier électronique à : application@afnog.org www.afnog.org www.afrinic.org


* AGENDA

- Février 2002, Cotonou Rencontre : " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement " Par l'ONG stratégies et Développement
- Mars 2002, Bénin Fête de l'internet (voir éditions précédentes sur www.oridev.org )

****************************************************************************************************** LISEZ L'ARAIGNEE, LEPREMIERCYBERJOURNALBENINOIS WWW.LARAIGNEE.ORG ******************************************************************************************************


Equipe de réalisation :

Ken LOHENTO
Roméo GBAGUIDI (Stagiaire)

ORIT@ est édité par le programme Information-Sensibilisation de ORIDEV, mail : pis@oridev.org
Contact ORIDEV : Carré 938 Sikècodji, rue opposée à MAFRI, à côté de l'école primaire Sikè-Sud,
03 B.P. 4301 COTONOU (Bénin) , Tél. 94 02 20 ; Fax : 30 52 71 mail : oridev@oridev.org

© 2001 ORIDEV-ONG Reproduction partielle ou totale autorisée avec mention de la source

VEUILLEZ VOUS ABONNER AU BULLETIN ORIFLASH POUR OBTENIR DES INFOS FLASH/URGENTES SUR L'ACTUALITE ET LES OFFRES NTIC.
Envoyer un message blanc à : bulletin_oriflash-subscribe@egroups.fr
Pour vous désabonner de ORIT@, écrivez à revue_orita-unsubscribe@egroups.com dans le sujet mettez "unsubscribe".

Pour vous abonner, écrivez à revue_orita-subscribe@egroups.com et dans le sujet, mettez "subscribe".

Haut de page