ORIT@
Bulletin électronique mensuel d'information sur l'évolution des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) au Bénin

Numéro 22

EDITORIAL :L'OPT passe à 2 Mégabits/s, mais après ?

ACTUALITES
- Pratic-Bénin, un réseau des journalistes pour l'appropriation des TIC
- Téléphonie au Bénin : bientôt le cellulaire satellite
- Assemblée constitutive de AGENTIC-BENIN
- Dénumérotation des lignes téléphoniques à Cotonou
- Libercom : Plus de trois mois d'inertie !
- Retard dans l'installation du réseau GSM Télécel à Parakou : l'OPT indexé
- Appel à inscription pour l'élaboration du Guide GICAO

FOCUS : Education : Pour la mise en place de World Links au Bénin

ECHOS DU WEB BENINOIS Le site de Bénin-Passion

Trucs et Astuces
:- Zboot : un freeware pour avoir plusieurs systèmes sur son ordinateur
- Grisemine : Un site de travaux universitaires en langue française

AFRIQUE ET MONDE
Cameroun le président connecte des lycées

AGENDA :
- Rencontre : " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "
- Fête de l'internet au Bénin


EDITORIAL :: L'OPT passe à 2 Mégabits/s, mais après ?

Selon des sources dignes de foi, l'Office des Postes et Télécommunications vient de porter à 2 mégabit/s sa bande passante depuis le 10 décembre dernier. Cette augmentation constitue une nouvelle avancée de l'internet au Bénin car en juillet dernier le débit " national " avait été porté de 128 kbps à 1 mégabits/s. Il convient de féliciter l'OPT car il tient ainsi l'une de ses promesses (bien que ce soit 4 mégabits/s qui aient été annoncés pour décembre 2001). Toutefois, le Bénin dans sa globalité est loin de tirer partie des opportunités offertes par le réseau puisque seules les principales villes du Sud (en particulier Cotonou et Porto-Novo) jouiront de cette amélioration du service. En effet, dans les autres régions, les infrastructures de télécommunications (centraux, transmissions notamment) sont encore défectueuses et les projets de l'OPT semblent ne pas vraiment s'accélérer. Seule Cotonou dispose d'un point de présence. Les internautes de l'intérieur du pays paient très chèrement l'accès à l'internet, lorsqu'ils parviennent à se connecter.
De plus, seul l'OPT demeure le fournisseur de services à hauts débits par liaison filaire (pour l'instant, service limité aux lignes spécialisées à 64 kilobits/s). Mais des surprises nous sont peut-être réservées !
Toutefois, le travail à faire demeure donc colossal et les acteurs des NTIC doivent restés mobilisés et prêts à saisir toutes les opportunités qu'offre progressivement l'amélioration de l'état des inforoutes au Bénin.

Ken LOHENTO
Responsable de la publication.

PS : Sur le site du Paje Oridev www.paje.oridev.org, un débat vient d'être lancé sur les impacts de l'augmentation du débit. Vos réactions sont attendues ! (Cliquez sur la rubrique " Forum ").

oridev@oridev.org


ACTUALITES

- Pratic-Bénin, un réseau des journalistes pour l'appropriation des TIC

Présidée par Hyppolite DJIWAN du quotidien le Matinal, Pratic-Bénin est une association de journalistes béninois qui se sont donnés pour objectifs la promotion, la maîtrise et la vulgarisation des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC). Cette association vient d'être portée sur les fonds baptismaux. Son bureau est composé de sept (7) membres dont Emile KOUTON, correspondant de l'Agence France Presse au Bénin.

(Pour plus d'information, écrire à djiwan@uva.org)


- Téléphonie au Bénin : bientôt le cellulaire satellite

L'univers de la téléphonie mobile connaîtra très prochainement une révolution au Bénin grâce au produit "Thuraya " présenté le samedi 08 décembre 2001 au public béninois.
En effet, les téléphones mobiles " Thuraya " intègrent les systèmes de communication tant par GSM que par satellite. Cette technologie, qui donne une totale liberté de mouvement, permet de parcourir près de 100 pays dans le monde. Elle inclut le GPS (Global Positioning System) et permet de ce fait d'assurer la sécurité personnelle de l'usager qui peut se repérer sur n'importe quel point du globe. Les abonnés du réseau Thuraya n'en seront pas pour autant exclus du réseau national. Hors de ce réseau, ils sont automatiquement connectés en mode satellite, avec la possibilité de communiquer sans fil.
(Source : Le Progrès N°810 du lundi 10/12/01. Page 3)

- Assemblée constitutive de AGENTIC-BENIN

Comme nous vous l'avions annoncé dans le numéro précédent de votre bulletin (Orit@ 21), l'Agence de Gestion des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (AGENTIC) a fait son Assemblée Constitutive le mardi 27 novembre 2001 au Centre International des Conférences de Cotonou. AGENTIC est un Groupement d'Intérêt Economique à but non lucratif.
Au cours de cette Assemblée, il a été procédé à l'adoption du contrat constitutif du GIE, et à la désignation partielle des membres du Conseil d'Administration(CA).

Ainsi, le CA est pour l'instant composé comme suit :

¨ Léopold FAKAMBI de SOBIEX INFORMATIQUE et Serge AGAZOUNOU de PARASEM, représentants des sociétés privées intervenants dans le secteur des NTIC
¨ Monsieur Honorat AGUESSY, représentant les personnalités morales de la société civile
¨ Honorine ATTIKPA de l'ONG Dignité Féminine et Bertrand AGBODOGBE de l'ONG FIAP, représentants des ONG et institutions intervenant dans l'appui et la promotion du secteur des NTIC
¨ Les représentants des trois ministères de l'Etat n'ont pas encore été précisés

Les autres membres seront élus lors de la prochaine assemblée générale qui permettra également de finaliser la constitution des organes du GIE. Une vérification de la qualité des ONG élues sera effectuée car des doutes sur leurs activités NTIC ont été soulevées.

(Pour plus d'informations, contacter M. Thierry AMOUSSOUGBO du SDNP/PNUD-Bénin www.sdnpben.org.bj )


- Dénumérotation des lignes téléphoniques à Cotonou

Depuis environ deux semaines, l'Office des Postes et Télécommunications (OPT) a procédé au changement des numéros de base de quelques 2159 abonnés. Il s'agit de certains clients des zones dont les numéros téléphoniques commencent par 30, 32 et 35. Ainsi, tous les numéros commençant préalablement par 30 sont maintenant changés en 38. Plusieurs clients ont manifesté leur mécontentement surtout pour le fait que l'OPT n'ait pas pris d'amples mesures d'information avant d'appliquer cette dénumérotation.
L'objectif de cette réforme est, selon les autorités de l'Office, d'éviter aux clients des dérangements de longues durées en les rapprochant du central de Kouhounou qui est plus proche de leur base que celui de Cadjèhoun sur lequel ils étaient préalablement connectés.


- Libercom : Plus de trois mois d'inertie !

Depuis plus de trois mois déjà, on note une rupture de cartes SIM au niveau du premier réseau mobile GSM au Bénin. Et depuis lors, les responsables de la société entretiennent un silence inquiétant qui laisse croire à une saturation complète du réseau de téléphonie mobile au Bénin. Ce qui est encore surprenant est que même ceux qui ont eu à bloquer leurs numéros pour quelque raison que ce soit n'arrivent non plus à les récupérer. Il s'avère donc plus qu'opportun qu'une action soit menée pour juguler au plus tôt cette situation.


- Retard dans l'installation du réseau GSM Télécel à Parakou : L'OPT indexé

L'extension du deuxième réseau de téléphonie mobile au Nord Bénin piétine depuis longtemps. " Les Parakois s'indignent et les actionnaires acculent ". Le Directeur Général de Télécel Bénin est alors récemment monté au créneau pour pointer un doigt accusateur sur l'Office des Postes et Télécommunication (OPT). En effet, selon M. Jewmy SHEMPEMBA, les difficultés que connaît l'implantation du réseau Télécel à Parakou sont dues aux ennuis que l'OPT lui crée quant à la location de la fibre optique. Contrairement au coût de cette location dans les autres pays de la sous-région qui varie entre 36 et 53 million FCFA, l'officiel béninois des Télécoms aurait décidé de mettre son coût à 120 millions. Malgré cette cherté, le marché serait conclu et Télécel a demandé deux liaisons digitales. Cependant les responsables de l'OPT auraient remis en cause l'accord de lancement du réseau préalablement signé par M. Barthélemy AGNAN, au lendemain du limogeage de ce dernier.


- Appel à inscription pour l'élaboration du Guide GICAO

Le Guide GICAO recensera toutes les structures travaillant sur l'informatique et les NTIC en Afrique de l'Ouest. Il est en élaboration par Heuristiques, organisme spécialisé sur l'informatique, les systèmes d'information et de communication. Un appel à inscription est lancé à toutes les structures de ce secteur, au Bénin auprès FICECO C/554 Rue des Rois, en face de l'école primaire St Michel Tél : 32 31 37 / 96 51 23
ficeco@intnet.bj
Demander Monsieur Thomas AKODJINOU.



FOCUS :Education : Pour la mise en place de World Links au Bénin


Le Programme World Links est un projet de la Banque Mondiale qui a pour mission de créer un monde du savoir grâce aux nouvelles technologies de l'information. Son objectif spécifique est de relier les communautés scolaires de l'enseignement secondaire, avec pour but ultime d'explorer et d'étendre les opportunités du télé-enseignement, d'améliorer les résultats scolaires, de renforcer les échanges culturels à travers les nations et de contribuer à la constitution d'une base solide pour un développement économique et social. Dès lors, l'ambition de World Links est non seulement de contribuer à la réduction du fossé numérique entre les élèves du Nord et le Sud, mais également de construire de solides ponts entre les leaders de demain.


Words Links se met en place dans les pays en développement sur demande de ces derniers. Les différents axes d'exécution du projet sont les suivants : étude de faisabilité et création de points d'accès aux TIC dans des écoles secondaires sélectionnées ; élaboration et fourniture de contenus éducatifs pour encourager l'apprentissage collaboratif et établissement des liens entre les écoles à travers le monde (notamment à travers des initiatives telles ThinkQuest, Globe, EARN's, SchoolNet) ; enseignement d'une large gamme d'applications éducatives utilisant les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) ; lobbying pour la mise en place de politiques de tarification préférentielle pour le secteur ; étude de l'impact des TIC dans les programmes scolaires (mise en place d'indicateurs de mesure).

A travers des plates-formes virtuelles, les élèves et enseignants participants au projet travaillent dans des disciplines académiques variées comme les sciences sociales et la géographie (ex : les migrations, les conflits internationaux, la "révolution verte", le développement industriel, la mondialisation de la production, le rôle des femmes, la pauvreté), les sciences environmentales, la biologie, la chimie et les maths (programme GLOBE, "Power of Mathematics Project", etc.), les langues et littératures (anthologies littéraires internationales, projets des Séries Littéraires Créatives, forums d'échange en langues étrangères, etc.), la musique, l'art et les autres projets d'échanges culturels (les modes juvéniles à travers le monde, projets artistiques, etc.), les technologies de l'information (apprentissage des techniques de l'industrialisation utilisant des CDROM, des programmes interactifs sur l'Internet, des recherches à partir de base de données, accès à l'expertise internationale, instruments de calcul et de publication, des logiciels autodidacticiels, etc.).

A ce jour (informations tirées du site le 15 décembre 2001), le programme World Links est présent dans 22 pays dont 10 africains (Botswana, Burkina Faso, Gambie, Ghana, Mauritanie, Mozambique, Senegal, Afrique du Sud, Ouganda, Zimbabwe).

Il serait souhaitable que le Bénin s'intéresse à ce projet afin que la communauté scolaire nationale puisse en jouir. Pour plus d'informations se consulter le site http://www.world-links.org/french/

Ecrire aussi à oumar@world-links.org

NB : les informations publiées ici ont été pour la plupart prises directement sur le site.


ECHOS DE LA TOILE BENINOISE :

Le site web de Bénin-Passion

Le site des meilleures chansons de la musique béninoise des années 60 a été créé après le lancement du premier volume de Benin-Passion le 15 juin 2000 à Paris. Bénin Passion est une compilation en deux volumes des œuvres d'une génération de musiciens et chanteurs de l'ex-Dahomey (actuel Bénin) que M. Jean-Luc APLOGAN, le promoteur a voulu sauver de l'oubli. Le site www.benin-passion.com présente le premier disque (une compilation de onze titres d'une durée de 48mn 26s) et le deuxième disque lancé le 24 novembre 2001 à Cotonou (ce volume comporte 14 titres d'une durée de 56mn 30s). Il faut noter que le site a été conçu pour faire la promotion de l'œuvre. Ainsi, l'on peut directement commander les CD-ROM à partir du site. Il fournit également des informations sur les anciens orchestres du Dahomey, donne des nouvelles du pays, fait visiter le Bénin au touristes à travers quelques images, etc.

Pour plus d'information :
http://www.benin-passion.com
Ou écrire au promoteur : jla@firstnet.bj

 


Trucs et Astuce: :

- Zboot : un freeware pour avoir plusieurs systèmes d'exploitation sur son ordinateur

Zboot 1.13 est un utilitaire très utile lorsqu'on veut installer plusieurs systèmes d'exploitations sur son disque. On peut installer jusqu'à 8 systèmes différents (DOS, Windows 95/98/ME/NT/2000, Linux etc.) et il est gratuit. Pour des informations détaillées, lire le fichier " readme.txt file ".
http://download.cnet.com/downloads/0-10106-100-7933180.html?tag=st.dl.10106-106-\


- Grisemine : Un site de travaux universitaires en langue française

La bibliothèque de l'Université des sciences et technologies de Lille met en ligne sa bibliothèque numérique Grisemine. Grisemine (http://bibliotheques.univ-lille1.fr/grisemine) a pour objectif de proposer en texte intégral des publications destinées à un public de chercheurs et d'étudiants de niveau 2ème ou 3ème cycle universitaire. Dès à présent des extraits significatifs de 50 thèses sont déjà en ligne, mais le projet n'est qu'à son début et a de plus grandes ambitions !

Merci a FIDI pour ces informations.

 


AFRIQUE: : Cameroun le président connecte des lycées

Le président camerounais Monsieur Paul BIYA et son épouse ont inauguré, le 30 novembre 2001, deux centres de ressources multimédias dans les lycées de Yaoundé. Ces centres de ressources pour l'initiation à l'informatique et à l'Internet avaient été promis par le chef de l'Etat camerounais le 10 février 2001.
Au lycée Leclerc de Yaoundé, deux salles ont été aménagées. Dans chacune, l'on peut compter 30 ordinateurs, 3 imprimantes, un scanner, un graveur de CD-ROM. Des professeurs ont également une salle avec des postes de travail.
Le lycée Bilingue de Yaoundé dispose de 3 serveurs, 72 postes de travail, 3 imprimantes en réseaux, 8 imprimantes couleur, 2 scanners. Deux heures sont retenues tous les quinze jours pour tous des élèves de la 6 ème à la terminale. Les enseignants changeront leurs habitudes et intégreront l'Internet et l'usage des CD-ROM à leurs cours.
Financé par la présidence de la république, le projet se développera par la suite dans des lycées et collèges de la capitale camerounaise, et ceux de l'ensemble du territoire.

(J. Akoa, agro-pme.yde@camnet.cm)

(Informations tirés de Franconnex N° no 16. : http://www.franconnex.com/abonn.cfm)


* AGENDA

- 1er au 15 février 2002, Cotonou
Rencontre : " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "
Par l'ONG stratégies et Développement

- Mars 2002, Bénin
Fête de l'internet (voir éditions précédentes sur www.oridev.org )

****************************************************************************************************** LISEZ L'ARAIGNEE, LEPREMIERCYBERJOURNALBENINOIS WWW.LARAIGNEE.ORG ******************************************************************************************************


Equipe de réalisation :

Ken LOHENTO
Roméo GBAGUIDI (Stagiaire)

ORIT@ est édité par le programme Information-Sensibilisation de ORIDEV, mail : pis@oridev.org
Contact ORIDEV : Carré 938 Sikècodji, rue opposée à MAFRI, à côté de l'école primaire Sikè-Sud,
03 B.P. 4301 COTONOU (Bénin) , Tél. 94 02 20 ; Fax : 30 52 71 mail : oridev@oridev.org

© 2001 ORIDEV-ONG Reproduction partielle ou totale autorisée avec mention de la source

VEUILLEZ VOUS ABONNER AU BULLETIN ORIFLASH POUR OBTENIR DES INFOS FLASH/URGENTES SUR L'ACTUALITE ET LES OFFRES NTIC.
Envoyer un message blanc à : bulletin_oriflash-subscribe@egroups.fr
Pour vous désabonner de ORIT@, écrivez à revue_orita-unsubscribe@egroups.com dans le sujet mettez "unsubscribe".

Pour vous abonner, écrivez à revue_orita-subscribe@egroups.com et dans le sujet, mettez "subscribe".

Haut de page