ORIT@
Bulletin électronique mensuel d'information sur l'évolution des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) au Bénin

Numéro 21

EDITORIAL : L'expérimentation continue

ACTUALITES
-- Le village lacustre des Aguégués doté d'un réseau de publiphones
- JCA-Télécom, et Cyberpôle St Michel, deux nouveaux cybercentres à Cotonou
- Bientôt une Agence de Gestion des NTIC au Bénin
- Un jeune Béninois lauréat du concours Jeunes Reporters de TV5
- Rencontre " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "
- Offre de connexion permanente à haut débit à 59 000 FTTC !
- L'OPT toujours à la recherche de son Directeur Général
- Connexion VSat Afripa Télécoms : la galère ?

FOCUS : Sommet mondial de la société de l'information : quels enjeux et quelle place pour le Bénin ?

ECHOS DU WEB BENINOIS Les sites de Gangbé Brass Band
:

AFRIQUE ET MONDE
:- Togo : une nouvelle numérotation téléphonique en vigueur
- Franconnex, toute l'actualité NTIC des pays en développement

AGENDA :
- Assemblée Générale de AGeNTIC
- Rencontre : " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "


EDITORIAL : L'expérimentation continue

Chers amis,
Comme nous vous l'avions indiqué dans le numéro précédent, nous sommes toujours entrain d'expérimenter la nouvelle configuration de votre bulletin. Nous remercions ceux qui nous ont déjà envoyé des commentaires et propositions. Vous pouvez encore nous envoyer vos commentaires. Nous souhaitons préciser que compte tenu des conditions de réalisation du bulletin, notre objectif est de vous offrir une mise en forme agréable mais simple et accessible à tous.
Bonne lecture.

Ken LOHENTO
Responsable de la publication

oridev@oridev.org


ACTUALITES

- Le village lacustre des Aguégués doté d'un réseau de publiphones

Le vendredi 12 octobre 2001 a eu lieu l'inauguration officielle d'un publiphone cellulaire dans le village lacustre des Aguégués, situé dans l'ex-département de l'Ouémé. La cérémonie s'est déroulée en présence de Gaston ZOSSOU, ministre de la Communication et de la Promotion des Technologies Nouvelles, de Flavien AÏDOMONHAN, Directeur Général par intérim de l'Office des Postes et Télécommunications, de Léon Akérékourou DOSSA, représentant le préfet de l'Ouémé et du Plateau et du sous-préfet des Aguégués. D'un coût global de deux cents millions de francs CFA (200.000.000 CFA), l'installation de ce publiphone a été possible grâce à l'expertise des entreprises EGECTEL 2000, GNC entreprise, ASCO Universel OMN et l'OPT. Le bâtiment abritant ce publiphone dispose d'une batterie de trois (3) publiphones mixtes (à pièces et à cartes).
( Source : La Nation N°2844 du 15 Octobre 2001, p.11)

- Jca-Télécom, et Cyberpôle St-Michel, deux nouveaux cybercentres à Cotonou.

Inauguré à Cotonou le 1er novembre 2001, le centre d'affaires JCA est un complexe informatique et télécom qui vient enrichir l'environnement NTIC béninois. Disposant d'une connexion internet via satellite, le centre est équipé d'une trentaine de micro-ordinateurs "Compaq" et est subdivisé en cinq (5) sections. Ainsi, en plus du service de navigation, JCA-Télécom offre aux analphabètes de l'informatique l'opportunité de pouvoir se former et s'approprier les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Il dispose également d'un service "Net2phone" et d'un service bureautique.
Le second cybercentre " Cyberpôle St Michel " est situé au quartier Saint Michel, avenue Steinmetz, en face de la station Lègba. Il dispose de 15 ordinateurs et d'une connexion internet permanente par la boucle locale radio (via l'OPT et installé par UNITEC, sous traitant de l'office pour ce nouveau service (voir prochains numéros de Orit@ pour détails)). Il a été mis en place par l'entreprise CAFrid qui propose aussi d'autres produits comme des appareils cellulaires, kits et packs de connexion. La gestion des comptes est automatisée grâce au logiciel "Cybertime".

- Bientôt une Agence de Gestion des NTIC au Bénin

Sous le parrainage officiel du Ministère de la Communication et de la Promotion des Technologies Nouvelles, il a été créé une association dénommée AGeNTIC (Agence de Gestion des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication). Cette nouvelle association dont le siège social est fixé à Cotonou a pour objet de :
- contribuer au développement des capacités nationales pour acquérir l'information, le savoir
- faire et la technologie sur les NTIC.
- Faciliter le partage des acquis et des expériences entre partenaires au développement.
- Faire des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication une importante source d'emplois et d' opportunités d'affaires pour les jeunes - Contribuer à une bonne pénétration des NTIC dans les lieux scolaires et universitaires.
- Contribuer à faire des NTIC un support important au développement des soins de santé primaires et à l'amélioration de la qualité de l'enseignement.
- Renforcer les capacités existantes pour mieux participer dans le développement durable.
L'Assemblée générale constitutive des membres ainsi que le lancement officiel de ses activités sont prévus pour le 27 novembre 2001. Précisons que l'AGeNTIC est mise en place pour succéder au projet SDNP du PNUD. (Pour plus d'informations, contacter M. Thierry AMOUSSOUGBO du SDNP/PNUD-Bénin www.sdnpben.org.bj )

- Un jeune Béninois lauréat du concours Jeunes Reporters de TV5

Dans le cadre du concours " Jeunes Reporters " organisé par TV5, un jeune béninois (Didier T. Houssou) vient d'être sélectionné. 608 candidats provenant de 40 pays francophones participaient à cette première phase de sélection. Les participants devaient faire simplement acte de candidature en envoyant un dossier, un scénario d'un sujet de leur choix qu'ils aimeraient réaliser pour TV5 et un bref résumé de leurs motivations. 20 lauréats ont été sélectionnés. Chaque lauréat recevra un prix constitué d'une caméra numérique Sony avec sa dotation d'équipements complémentaires. Il devra, dans le cadre de la seconde phase de ce concours, réaliser le sujet pour lequel il a été sélectionné et l'envoyer à TV5. La 3e phase du concours consistera à diffuser dans le monde entier sur toutes les antennes TV5 et sur les télévisions associées au CIRTEF, les meilleurs sujets. Les téléspectateurs seront invités à voter sur Internet pour le meilleur sujet et le lauréat de cette seconde épreuve se verra offrir un tour du monde.

http://www.tv5.org/jeunesreporters/

- Rencontre " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "

Du 1er au 15 février 2002, l'ONG " Stratégies et Développement " du Bénin organise avec deux autres associations (Haïti, Niger) un séminaire sur "la jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement". Ce projet de rencontre et d'échanges s'inscrit dans le cadre du programme de mobilité pour la jeunesse initié par l'Agence inter gouvernementale de la francophonie. Un forum de discussion à été créé en prélude à cette rencontre sur le même thème.

Contact : Sewa COMAHOUE dansoube@yahoo.fr
Forum : http://forum.europeanservers.net/cgi-bin/liste.eur?stradev

- Offre de connexion permanente à haut débit à 59 000 FTTC !

Le fournisseur d'accès privé FirstNet vient de lancer de nouvelles offres de connexion haut débit révolutionnaires. Les caractéristiques de ces offres (Comptes Skynet) sont les suivantes :

I. SKYNET PARTICULIERS:
1. Caution: 100.000 F CFA (remboursable)
2. Adhésion: 200.000 F CFA
3. Mensualité: 50.000 F CFA HT soit 59.000 TTC (03 mois d'avance à payer)
4. Frais de mise en service: 75.000 F CFA
Total hors taxes: 525.000 F CFA
Net à payer: 552.000 F CFA

II. SKYNET ENTREPRISE-INSTITUTION
Caution: 100.000 F CFA (remboursable)
Adhésion: 200.000 F CFA
Mensualité: 65.000 F CFA HT soit 76.700 TTC (03 mois d'avance à payer)
Frais de mise en service: 75.000 F CFA
Total hors taxes: 570.000 F CFA
Net à payer: 605.100 F CFA

www.firstnet.bj
(Merci Jacques J)

- L'OPT toujours à la recherche de son Directeur Général

Deux mois après le limogeage de Barthélemy Agnan, ex-Directeur Général de l'Office des Postes et Télécommunications, l'opérateur historique des télécommunications au Bénin ne s'est toujours pas trouvé son premier responsable. M. Flavien AÏDOMONHAN a été nommé Directeur Général par intérim.

- Connexion VSat Afripa Télécom : la galère ?

Depuis plusieurs mois, un nouveau prestataire de services de télécommunications, Afripa Télécom Bénin, s'est introduit au Bénin. D'abord actif sur les téléphones mobiles (installation de réseaux cellulaires), Afripa Télécom Bénin s'est également investi dans l'offre de connexion internet par satellite VSAT. Cependant la qualité de service est décriée par les clients, alors que le coût de la connexion est assez élevé (coût mensuel d'abonnement autour de 1300 USD (entre 900 000 F et 1 000 000 FCFA)). Les problèmes les plus cités sont : connexion lente ou instable, problèmes de routage, etc. Selon certaines informations, Afripa Télécom Bénin n'offrirait plus la connexion satellite VSAT mais la boucle locale radio qui devrait coûter moins chère.


FOCUS :


Sommet mondial de la société de l'information :quels enjeux et quelle place pour le Bénin ? (Par Ken Lohento)

Du 08 au 10 novembre dernier ont été organisées à Bordeaux les premières Rencontres Européennes du Multimédia et de l'Internet Citoyen et Solidaire (REMICS). Elles avaient pour objectif de permettre aux acteurs de la société civile européenne actrice du secteur des TIC de réfléchir sur les usages de cette technologie et sur leurs impacts sur la société et l'économie. Les REMICS sont motivées par deux raisons fondamentales. Les nouvelles technologies, de par leur développement spectaculaire, sont entrain de refaçonner nos modes de vie et reconfigurent les rapports sociaux. Elles bouleversent l'économie mondiale, notamment dans ses structures traditionnelles, en provoquant une redistribution des cartes entre l'Etat et le privé, souvent au profit de ce dernier. Pour toutes ces raisons, la société civile se devait de s'intéresser de près à leur développement afin de contribuer à la sauvegarde des intérêts citoyens et publics. L'organisation du deuxième sommet mondial de l'internet citoyen (des " réseaux citoyens ") à Buenos Aires entre aussi dans ce cadre (décembre 2001 www.globalcn2001.org). Les résultats de tous ces événements trouveront une plate-forme d'expression en décembre 2003 à Genève, durant le premier Sommet Mondial de la Société d'Information.

Cette rencontre sera organisée par l'Union Internationale des Télécommunications, institution onusienne responsable du secteur. Elle a pour objectif d'offrir un cadre de réflexion mondial sur les enjeux du développement des nouvelles technologies et sur les moyens de lutter contre ce qu'il est désormais convenu de nommer " fracture numérique ". La société civile internationale a été, première mondiale, conviée à contribuer à l'organisation de ce sommet. Elle doit réfléchir sur ces sujets et proposer une plate-forme d'actions aux organisations onusiennes et aux Etats.

Quelles sont les enjeux et quelle place pour le Bénin dans cette dynamique internationale ?

Bien que près de 99% de la population n'y ait pas accès, l'internet est de plus en plus utilisé par les Béninois. De plus, les technologies de l'information constituent un véritable outil d'appui au développement. Leur appropriation et leur pénétration sociales sont incontournables et doivent être activement accélérées. A l'image de la société civile européenne qui s'organise sur ces enjeux, nous devons nous sentir interpellés, réfléchir et déployer une force de proposition efficiente. Il nous faut participer à la dynamique en cours, en prenant notamment part aux rencontres initiées. Une organisation des acteurs de l'internet au Bénin s'impose donc. Les autres acteurs de la société civile ne doivent pas se tenir/être tenus en marge de ces réflexions.

Le Sommet Mondial de la Société de l'Information doit constituer un objectif pour nous. Cette affirmation trouve sa justification à travers deux raisons fondamentales. D'une part, comme dit plus haut, l'organisation de cette manifestation offre aux acteurs de l'internet une tribune idéale pour l'expression de leurs propositions. D'autre part, les gouvernements africains doivent aussi saisir cette opportunité pour discuter et faire des propositions concrètes aux décideurs internationaux.

Toutefois, on peut légitimement se demander si ces rencontres n'accoucheront pas, comme d'habitude, d'une souris en ce qui concerne les intérêts africains. La tentation serait grande. Combien de rencontres internationales n'ont-elles pas été organisées autour des enjeux de développement des pays du Sud bien que ces pays connaissent encore de grandes misères sociales ? Certes, les précédents ne poussent pas à l'optimisme. Nous pensons cependant qu'il est utile de ne pas se tenir en marge de ces démarches. Pour des questions de survie nous devons y participer, même si nous devons rester lucides et nous répéter inlassablement comme le disaient les révolutionnaires " Comptons d'abord sur nos propres forces !". Il nous faut nous organiser au niveau national, puis régional. Des concertations doivent être initiées pour que des propositions concrètes soient formulées. Osons espérer qu'elles finiront par trouver des oreilles attentives et des bras actifs, que ce soit au niveau national, régional ou international.

Quelques sources d'informations

GCN2001 à Buenos Aires www.globalcn2001.org
GCN2000 à Barcelone www.globalcn2000.org
Bamako 2000, internet : les passerelles du développement www.bamako200.org
Dot Force www.vecam.org/dotforce
Sommet Mondial de la Société de l'Information www.geneva2003.org
REMICS www.i3c-asso.org


ECHOS DE LA TOILE BENINOISE :

Les sites de Gangbé Brass Band !

Le groupe Gangbé Brass Band (musique moderne d'inspiration traditionnelle) dispose depuis quelques mois de deux sites web. Le premier site www.gangbebrassband.com est disponible en version française et anglaise. Le second site www.gangbe.afrikart.net, plus élaboré, a été réalisé par l'association française Africa Computing . D'une ergonomie et d'un graphisme très attrayant (noter les très belles photos), ce dernier site présente la formation, son agenda, une revue de presse et quelques extraits des tubes du groupe.


AFRIQUE: :

- Togo : une nouvelle numérotation téléphonique en vigueur

Selon un communiqué de presse de l'Office des Postes et Télécommunication du Bénin, le Togo a mis en service, depuis le 1er octobre 2001, une nouvelle numérotation téléphonique. Ainsi, les numéros téléphoniques sont passés de six (06) chiffres à sept (07) chiffres. Pour le réseau fixe, tous les anciens numéros (commençant par 2-3-4-5-6-7) seront maintenant précédés d'un code régional. Le préfixe régional sera égal au premier chiffre de l'ancien numéro. Pour les réseaux mobiles, tous les anciens numéros mobiles commençant par 01-02-03-04-05-90 seront précédés dans la nouvelle numérotation d'un code 9. Enfin, tous les anciens numéros mobiles commençant par 06-07-0-07-95 seront maintenant précédés d'un code 94 après suppression du premier chiffre de l'ancien format.

- Franconnex, toute l'actualité NTIC des pays en développement

Le site www.franconnex.com a pour objectif de promouvoir l'internet dans les pays en voie de développement à travers l'information. Les informations privilégiées sont celles provenant de pays à faible couverture médiatique qu'ils soient francophones ou non. L'actualité de ces pays en matière de NTIC et des dossiers y sont diffusés. Une lettre d'information électronique bimensuelle gratuite a été également mise en place. Pour s'abonner connectez-vous sur http://franconnex.com/abonn.cfm ou écrire à coordination@franconnex.com


* AGENDA

- 27 novembre2001 - Cotonou
Assemblée Générale de AGeNTIC sdnpaf@intnet.bj

- 1er au 15 février 2002, Cotonou
Rencontre : " La jeunesse francophone et les nouvelles technologies pour le développement "
Par l'ONG stratégies et Développement

****************************************************************************************************** LISEZ L'ARAIGNEE, LEPREMIERCYBERJOURNALBENINOIS WWW.LARAIGNEE.ORG ******************************************************************************************************


Equipe de réalisation :

Ken LOHENTO
Roméo GBAGUIDI (Stagiaire)

ORIT@ est édité par le programme Information-Sensibilisation de ORIDEV, mail : pis@oridev.org
Contact ORIDEV : Carré 938 Sikècodji, rue opposée à MAFRI, à côté de l'école primaire Sikè-Sud,
03 B.P. 4301 COTONOU (Bénin) , Tél. 94 02 20 ; Fax : 30 52 71 mail : oridev@oridev.org

© 2001 ORIDEV-ONG Reproduction partielle ou totale autorisée avec mention de la source

VEUILLEZ VOUS ABONNER AU BULLETIN ORIFLASH POUR OBTENIR DES INFOS FLASH/URGENTES SUR L'ACTUALITE ET LES OFFRES NTIC.
Envoyer un message blanc à : bulletin_oriflash-subscribe@egroups.fr
Pour vous désabonner de ORIT@, écrivez à revue_orita-unsubscribe@egroups.com dans le sujet mettez "unsubscribe".

Pour vous abonner, écrivez à revue_orita-subscribe@egroups.com et dans le sujet, mettez "subscribe".

Haut de page