ORIT@

Numéro 12, février 2001


EDITORIAL : Orit@ a un an!

ACTUALITES

- Enquête légère sur le profil des abonnés/lecteurs du bulletin Orit@

- Haro sur Libercom, filiale de l'OPT pour le mobile

- Heureuse vocation d'un site web : enseigner la langue Fon par Internet

- Bénin-Agora et Bening@te: deux nouveaux portails béninois sur le web

- Démarrage imminent du Forum I-Bénin, un forum thématique sur l'internet au Bénin

- Un projet multimédia sur le patrimoine musical béninois

- Deux nouvelles listes de discussion pour l'appropriation des NTIC au Bénin

- ISOC-Bénin co-organise INET-Bénin, un atelier international de formation sur les technologies réseaux

INFOS BREVES

- L'Agence Proximités lance l'hebdomadaire électronique "Le Cordon"

- Le site web de Oridev a fait peau neuve

- L'hebdomadaire béninois VERITE HEBDO investit le web

- Libercom et Bénincell à Parakou, Télécel roi du SMS

- Oriflash, le bulletin d'infos flash sur les TIC vient d'être créée

ECHOS DE LA TOILE BENINOISE : Le site du présidentiable Nicéphore SOGLO

FOCUS : Mise en place d'un Point d'Accès aux Inforoutes pour la Jeunesse (PAJE) à l'Institut National d'Economie (I.N.E.) à Gbegamey

SPECIAL MONDE

- Le CCF de Libreville développe ses activités multimédia

- Concours international de projets NTIC : "The Stockholm Challenge Award"

AGENDA


EDITORIAL : Orit@ a un an!
Et de douze ! Chers amis lecteurs, c'est avec une grande joie que nous célébrons ce premier anniversaire de votre bulletin Orit@ par ce douzième numéro. Tout a commencé en février 2000. Obnubilés par le désir de contribuer à une meilleure information des Béninois, des acteurs du monde des TIC, tant au niveau national qu'international, au développement et à l'appropriation de ces technologies au Bénin, nous avons initié ce bulletin d'information. Nous voulions aussi créer un outil de recherche, en constituant progressivement les archives de l'histoire de l'internet au Bénin. Pour beaucoup, cette initiative pouvait tenir d'une lubie, le Bénin ne se présentant pas comme un fécond producteur d'informations liées aux TIC. Pour nous aussi, c'était une aventure. Risquée mais excitante. Il fallait en effet assurer la régularité mensuelle de la parution, tout en diffusant des informations rigoureuses et utiles aux abonnés.

L'entreprise pouvait paraître d'autant plus risquée que le bulletin était produit et diffusé gratuitement.

Jusqu'à ce jour, il est incontestable que nous avons tenu notre pari sur un point: celui de la régularité. Sur les autres, seuls VOUS pouvez nous le certifier, même si nous recevons de temps à autre des messages de soutien et d'encouragement de votre part. C'est le cadre dans lequel se situe l'enquête légère que nous initions sur le profil des lecteurs du bulletin (voir plus bas).

Orit@ a donc aujourd'hui un an, avec environ 540 abonnés situés tant au Bénin qu'en Afrique et dans le monde. C'est dans le cadre de cet anniversaire ce et du développement de nos activités de veille, que nous avons lancé le bulletin ORIFLASH (voir plus bas). Nos ambitions sont actuellement de mieux faire connaître le bulletin au Bénin, auprès des informaticiens, des amoureux des TIC notamment les jeunes.

Nous souhaitons aussi créer une meilleure interactivité entre vous et nous. C'est l'une des raisons de la création de la liste de discussion NTIBENIN (voir plus bas).

Pour toutes ces raisons, nous vous demanderions de continuer à lire, à diffuser Orit@ et à nous envoyer vos informations. Faites-le désormais en écrivant au Programme information-Sensibilisation qui produit Orit@ : pis@oridev.org

 Merci pour votre soutien et bonne lecture!

Ken LOHENTO
kenloh@avu.org
Responsable de la publication


ACTUALITES
Enquête légère sur le profil des abonnés/lecteurs du bulletin Orit@

Dans le cadre du premier anniversaire du bulletin électronique Orit@, nous initions cette enquête lègère afin de mieux vous connaitre pour mieux vous servir. Pour participer à cette enquête, veuillez répondre à ce petit questionnaire :

1. NOM ET PRENOMS (facultatif) ?

2. PAYS DE RESIDENCE ?

3. NATIONALITE ?

4. PROFESSION ?

5. ETES VOUS ABONNE REGULIER OU (LECTEUR VIA LE WEB OU AUTRE CANAL A PRECISER) ?

6. QUELLE(S) RUBRIQUE(S) LISEZ-VOUS REGULIEREMENT ?

7. QUELLES SONT LES TYPES D'INFORMATIONS QUE VOUS SOUHAITERIEZ LIRE DANS LE BULLETIN ?

8. DANS LE CADRE DE LA REALISATION D'EDITORIAUX THEMATIQUES QUELS THEMES AIMERIEZ VOUS VOIR TRAITES ?

9. QUE PENSEZ-VOUS DU BULLETIN ELECTRONIQUE ? (CRITIQUES ET AUTRES COMMENTAIRES)

Merci d'envoyer les reponses aux questionnaires à l'adresse pis@oridev.org

 Haro sur Libercom, filiale de l'OPT pour le mobile

L'opérateur de téléphonie mobile Libercom est actuellement la cible de critiques tous azimuts. Les problèmes de connexion à son réseau se multiplient. Vous pouvez tenter de joindre un portable " allumé " non loin de vous et atteindre son répondeur. De plus en plus, les messages tels " Réseau occupé ", " Echec Réseau ", "Veuillez appeler plus tard", "Appel échoué" se multiplient. Il n'est donc plus possible d'atteindre son interlocuteur au premier appel, mais quelquefois seulement apres plusieurs essais. Vous pouvez aussi joindre un interlocuteur sans entendre sa voix. Pendant plusieurs semaines, les cartes prépayés de 5000 F CFA avaient disparu de la circulation. Pour pouvoir communiquer, l'abonné devait acheter des cartes de 10 000 F ou plus. Cette situation était contraignante car les abonnés se voyaient obligés de débourser plus d'argent pour maintenir leur abonnement; leurs dépenses en communication avaient aussi augmenté avec la carte de 10 000 F parce qu'ils dépassaient sans s'en rendre compte leurs besoins habituels de communication . Il faut aussi noter que depuis environ dix jours, Libercom connaît une rupture de stock pour ses cartes SIM. Implication : impossible de prendre un nouvel abonnement. Libercom qui est aujourd'hui le réseau disposant du plus grand nombre d'abonnés (plus de 40 000 F selon nos dernières estimations, soit environ le double de Télécel) a intérêt à améliorer son service afin de ne pas donner raison à tout ceux qui présageaient de sa mauvaise qualité, avant même que l'entreprise ne commençât à opérer. Libercom est la propriété du consortium OPT-TITAN-ALCATEL (voir Orit@ précédents).

 Heureuse vocation d'un site web : enseigner la langue Fon par Internet

Enseigner la langue Fon (langue parlée au sud du Bénin) par Internet, telle est la vocation du site web de Chris Starace, Volontaire Américain du Corps de la Paix (Peace Corps) ayant vécu au Bénin.

Réalisé à l'intention d'étrangers vivant au Bénin, ce site, tout en montrant l'enjeu de parler la langue du pays d'accueil, rend accessible un stock de fichiers son permettant d'écouter directement des expressions, des salutations usuelles et prononciations de la langue FON. Il présente également d'une façon amusante, des informations sur le Bénin, des anecdotes du séjour d'anciens volontaires, etc. Mais sa particularité est qu'il est presque entièrement en anglais. La seule page traduite comporte des liens vers des informations dans la langue de Schakespeare. Ces dernières, selon l'auteur, sont en cours de traduction.

Bien que n'étant pas très professionnel, ce site relève d'une initiative assez intéressante et originale qui illustre le potentiel des NTIC pour l'enseignement des langues. Avis aux linguistes béninois !

 www.geocities.com/fon_is_fun/french - email Chris Starace : cstarace@yahoo.com

Bénin-Agora et Bening@te : deux nouveaux portails béninois sur le web

Le web béninois s'enrichit de deux nouveaux portails. Il s'agit de Bénin-Agora et Bening@te.

Présenté à la manière d'un annuaire, Bénin-Agora se veut "le meilleur endroit pour connaître le Bénin". Il rend accessible par ses frames, des liens menant à des informations sur l'histoire, la géographie, les institutions politiques, l'économie, l'éducation, la religion, la santé, l'art, la culture, le tourisme, les loisirs, etc. au Bénin. www.benin-agora.org se présente, non seulement comme la vitrine du Bénin sur la toile mais également un espace de dialogue et d'échange pour tous ceux qui désirent parler du Bénin. Ainsi, différentes animations (forum, chat), des actualités sportives, une newsletter (par email) sont proposés sur le site.

La richesse des informations de Benin-Agora, leur classification aisée qui facilite la consultation et la vie (entendez animation) entretenue de ce site en font un digne portail béninois, à l'image des portails internationaux. Il n'offre cependant pas (pour l'instant ?) des services de courrier électronique.

Béning@ate a les mêmes objectifs et activités mais s'engage sur les activités commerciales (publicité aux entreprises souhaitant investir ou investissant au Bénin, commerce électronique) de façon plus affirmée. Le projet a été présenté au public au courant d'une conférence de presse le lundi 12 février 2001 à Cotonou. Le site sera en ligne dès le 22 février prochain.

 Bénin-Agora et Béning@te apparaissent déjà comme les deux véritables portails béninois sur le web. Orit@ leur souhaite pleins succès!

Bénin-Agor@ : www.benin-agora.org - Béning@te : www.beningate.com (à partir du 22 février)

Démarrage imminent du Forum I-Bénin, un forum thématique sur l'internet au Bénin

Dans le cadre de l'organisation de la fête de l'internet au Bénin édition 2001, les associations ORIDEV et ISOC Bénin organisent un Forum de discussion thématique sur l'internet au Bénin. Ce Forum appelé Forum I-Bénin, durera 45 jours et aura lieu à partir du lundi 26 février. Trois thématiques seront discutées pendant ce forum :

- Pour une meilleure connectivité à l'internet au Bénin,

- De la promotion des contenus béninois sur l'internet,

- Vers la création d'un Network Information Center au Bénin.

Chaque thématique sera discutée durant deux semaines. Chacune de ces thématique sera introduite par un texte rédigé par un spécialiste de la question.

Toute personne s'intéressant aux Nouvelles Technologies, étudiant(e), professionnel(le) de l'informatique ou de l'internet, fournisseurs d'accès, et particulier, peut s'abonner au Forum. Pour ce faire, envoyer un message à l'adresse majordomo@iafric.net avec comme contenu du message subscribe forum-oridev-isoc. Tous les messages adressés à cette adresse doivent être en texte simple (pas de format html).

Oridev (www.oridev;org) - ISOC-Benin (www.isoc.bj )

Un projet multimédia sur le patrimoine musical béninois

L'association Cosmonote, composée de Français et de Canadiens, en collaboration avec le l'association musicale béninoise Gangbé Brass Band, a initié un projet ayant pour objectifs de contribuer à la conservation du patrimoine musical du sud-Bénin et à la promotion des Technologies de l'Information dans le milieu artistique béninois. Ce projet dénommé " Boite à rythmes vodun " comporte ainsi deux volets : un premier volet qui concerne la création d'un CDROM et d'un CD audio devant permettre la sauvegarde des rythmes traditionnels, et le second volet devant permettre de mettre en oeuvre un site internet présentant les évolutions contemporaines de l'art béninois, de même qu'un point d'accès internet où auront lieu des formations. Le projet a entre autres reçu un soutien du Fonds Francophone des Inforoutes (Sixième appel a propositions). Ganbgé Brass Band est l'un des groupes béninois les plus en vue au Bénin actuellement. Sa musique allie modernité et tradition.

Deux nouvelles listes de discussion pour l'appropriation des NTIC au Bénin

Créée à la suite de l'atelier organisé sur les ONG béninoises et les TIC par ORIDEV le 22 décembre 2000, la liste ONG se veut un réseau d'assistance technique mutuelle pour les ONG utilisant les NTIC. Elle pourra permettre aussi de débattre de toutes questions liées au développement de ces technologies au sein de la société civile.

Pour s'y abonner, envoyer un message à : ong-subscribe@oridev.org

 La seconde liste, NTIBEN, est une plate-forme de discussion pour les lecteurs des différents bulletins d'information sur les NTIC édités par ORIDEV. Cette liste a aussi pour objectif de promouvoir les NTIC notamment au sein de la jeunesse béninoise.

Pour s'abonner, envoyer un message à l'adresse suivante : ntiben-subscribe@oridev.org

ISOC-Bénin co-organise INET-Bénin, un atelier international de formation sur les technologies réseaux

Le Chapitre ISOC du Bénin en collaboration avec l'ISOC France, l'INRIA, L'Université du Bénin, L'OPT, Le SDNP/PNUD , l'USAID, etc. et sur financement du Fonds Francophone des Inforoutes, organise du 26 au 31 Mars 2001 à Cotonou, un atelier Inet sur les technologies réseaux qui s'intitule : Administration d'un réseau national, de campus ou d'entreprise : Perfectionnement. Organisé dans le cadre des formations régionales mises en place par l'ISOC depuis 1997 et faisant suite à ceux organisés à Dakar, Bamako, Hanoi, Antananarivo et Ouagadougou, il a pour but principal d'apporter une aide aux pays mettant en place et développant leur infrastructure de connexion à l'Internet. Il permettra notamment aux participants de maîtriser les :

- Techniques de conception, mise en oeuvre et gestion d'un réseau TCP/IP Routage avancé. Gestion des incidents, adressage, nommage et gestion des domaines (DNS) ;

- Aspects sécuritaires, évolution des technologies et des services de l'Internet ;

- Relations avec les instances de l'Internet, les prestataires de services Internet et les opérateurs de télécommunications, etc.

L'atelier s'adresse aux cadres africains ayant un des profils ci-dessous et des connaissances d'UNIX, des notions d'administration système et de bonnes connaissances de base en matière de réseau (gestion et utilisation) :

- Professionnels actuellement déjà engagés dans le développement de réseaux Internet et qui souhaitent participer à son extension à l'échelle locale, régionale ou nationale.

- Responsables de Sociétés et fournisseurs de services Internet de niveau régional ou national.

- Responsables ou animateurs de structures prestataires de services Internet

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 25 Février 2001. Le formulaire d'inscription peut être obtenu à l'adresse : Sdnpaf@intnet.bj ou en allant sur le site www.isoc.bj

 Pour plus d'informations : Jacques Guidon (Jacques.Guidon@inria.fr) ; Pierre Dandjinou (sdnpaf@intnet.bj)


INFOS BREVES
L'Agence Proximités lance l'hebdomadaire électronique "Le Cordon"

Edité en deux formats (HTML et PDF) depuis deux semaines, "Le Cordon" est un hebdomadaire électronique visant à informer la Diaspora. Organisé autour de trois rubriques (la jarre trouée : politique, cauris : l'économie, et le tam-tam : culture et société) Le Cordon est le deuxième bulletin d'informations générales paraissant exclusivement sous format électronique après l'Araignée édité par VINOTIC. Après des envois successifs gratuits à plus de 300 personnes, l'édition prochaine sera payante, a indiqué le Directeur de Publication, Jérôme Badou. (source : Le Matinal, numéro 909 du 14 février 2001)

Le site web d'Oridev a fait peau neuve

Le site web de Oridev (www.oridev.org) a reçu un coup de balai et de pinceau. Il a donc fait peau neuve et offre à présent une meilleure visibilité de l'ONG et de ses activités. Mis en ligne ce 15 février 2001, il présente des informations plus riches et la plupart de celles qui étaient sur d'autres sites ont été rapatriées. Il rend également visible une liste de documents réalisés sur les TIC au Bénin et en Afrique. Il se veut un portail sur l'actualité NTIC au Bénin et sera mis à jour continuellement. De toute évidence, il vaut mieux qu'un détour !

www.oridev.org

L'hebdomadaire béninois VERITE HEBDO investit le web

 A l'image d'autres journaux béninois s'offrant une visibilité sur internet comme Le Matinal, Le Point au Quotidien, Le progrès, Vérité Hebdo présente ses information sur Internet. En exclusivité chaque semaine sur son site http://h2com.com/veritehebdo/index.htm, un dossier qui touche à l'actualité nationale est présenté. L'éditorial, le sommaire y sont aussi disponibles ainsi que le résumé des articles importants de chaque rubrique. Cette édition est un véritable complément du format papier en ce qu'elle apporte des informations complémentaires sur la possibilité d'abonnement à l'éxtérieur du Bénin. Toutefois, quelques pages de l'édition en ligne comme Abonnement, Boutique sont encore en cours de construction.

Libercom et Bénincell à Parakou, Télécel roi du SMS

Les opérateurs Libercom (filiale de l'opérateur historique des télécoms) et Bénincell, opérateur privé, ont annoncé ces derniers jours l'accessibilité de leur réseau à Parakou, principale ville du Nord-Bénin. Télécel (autre opérateur privé) qui n'en est pas encore là, demeure le roi du Short Message System SMS ( messagerie écrite offerte par le mobile). Seul cet opérateur offre actuellement ce service en prépayé au Bénin à coût très abordable (Libercom l'offrirait en service postpaid). Rappelons que le nombre des abonnés aux réseaux mobiles (environ 60 000) dépasse actuellement celui du fixe (moins de 50 000).

Oriflash, le bulletin d'infos flash sur les TIC vient d'être créé

En raison de l'urgence de certaines informations NTIC relatives à des formations, ateliers, candidatures, etc., un bulletin d'infos flash vient d'être crée comme annoncé dans le numéro précédant de Orit@.

Faut il le rappeler, cette liste permettra de diffuser et de faire circuler des informations NTIC périssables, nécessitant une réaction immédiate. Oriflash paraîtra au plus une fois par semaine, et seulement lorsque de telles informations sont disponibles. Oriflash, contrairement à Orit@, ne disposera pas d'archives online sur le site de Oridev, les informations diffusées devant généralement être mentionnés et/ou développées dans le bulletin mensuel.

 Pour s'abonner, envoyer un message à : oriflash-subscribe@egroups.com avec comme objet : subscribe ou écrire à pis@oridev.org


ECHOS DE LA TOILE BENINOISE
Le site du présidentiable béninois Nicéphore SOGLO

www.soglo.com, c'est le site du présidentiable Nicéphore Dieudonné SOGLO, l'ex chef d'Etat béninois (1991-1996). D'un graphisme aux couleurs simples avec ses photos en dégradé comme fonds de page, le site de SOGLO présente des liens vers l'éditorial du site web (en construction), sa biographie, son programme de campagne pour les présidentielles de 2001, ses comités de soutien au Bénin comme à l'extérieur, sa déclaration de candidature, ses certitudes, son parti la Renaissance du Bénin, le bilan de ses actions, ses chances de succès, les partis politiques amis, etc.

Un forum est présent sur le site, par lequel tout internaute peut s'informer et émettre son opinion. Le contact direct (par email) du présidentiable y est également disponible. Il est toutefois à souhaiter que la page d'accueil ait autant d'attrait que les autres.

 www.soglo.com


FOCUS : Mise en place d'un Point d'Accès aux Inforoutes pour la Jeunesse (PAJE) à l'Institut National d'Economie (I.N.E.) à Gbégamey
Sur soumission d'un projet retenu par l'Institut Francophone des Technologies de l'Information et de la Formation (I.N.T.I.F) en 1999, ORIDEV a obtenu un financement de cette institution pour mettre sur pied à l'Institut national d'Economie (I.N.E.) à Gbegamey, un point d'accès aux inforoutes pour la jeunesse (PAJE). Les objectifs du Programme PAJE de l'INTIF sont :

 - mettre les Technologies de l'Information au service de projets sur la jeunesse dans des milieux scolaires, communautaires, associatifs, etc. ;

- permettre à des jeunes francophones de se familiariser avec les TIC ;

- favoriser les échanges entre des jeunes francophones de différents pays ;

- favoriser l'implantation d'actions à caractère durable prenant des relais des rencontres internationales à caractère jeunesse organisées depuis 1997 par l'Agence Intergouvernemental de la Francophonie ou par d'autres opérateurs ou Organisations Francophones représentatives ;

- favoriser une implication communautaire des jeunes à travers des initiatives en matière de technologie de l'information.

De façon spécifique, le PAJE de Gbégamey est dédié à la jeunesse béninoise. Il offrira à la communauté scolaire, universitaire et aussi aux jeunes des structures associatives à but non lucratif, des services multimédias de navigation, de gravure de CDROM, de création de page Web, etc. Des animations (forum, chat, liste de discussion) seront également mis en oeuvre pour promouvoir les NTIC au sein de la jeunesse béninoise et des échanges avec d'autres jeunes francophones. Une liste de discussion sur les NTIC au Bénin, NTIBEN (ntiben-subscribe@oridev.org ) vient d'être créée dans ce cadre.

Initialement prévu pour abriter cinq ordinateurs partageant une liaison internet RTC, le PAJE de Gbégamey (auquel l'INE contribue en mettant à disposition un local pour deux ans, et ce depuis 2000) dispose actuellement de dix ordinateurs connectés en permanence. Il vient d'être ouvert gratuitement aux élèves et étudiants, de 8 heures à 13 heures et pendant une durée d'une semaine à partir du 11 février. A cette période de pré-lancement succèderont celle de démarrage effectif des activités et l'inauguration officielle.

Le retard de plus d'un an observé dans le démarrage des activités est essentiellement dû aux difficultés d'obtention de lignes téléphoniques. Cette difficulté a pu être surmontée grâce à l'offre de service de liaison permanente par onde radio (Wireless, voir Orit@, numéros 7).

 Installé dans un environnement à forte fréquentation d'universitaires, de collégiens et de scolaires, le PAJE de l'INE entend offrir des services NTIC à des coûts accessibles à la plupart des membres de ces communautés. Par exemple, le service de navigation coûte 800 F CFA l'heure. Des formules d'abonnement permettront de réduire le coût de 5 heures de navigation à 3500 F CFA. De plus, en contrepartie de la contribution de l'INE au démarrage du projet, les étudiants de ce campus universitaire bénéficieront d'un forfait spécial de 4 heures de navigation gratuite par quinzaine. Les élèves bénéficieront aussi de ce privilège une fois par mois.

Toutefois, il est à craindre que les tarifs proposés engendrent une trop forte demande, créant ainsi des phénomènes de file d'attente, ce qui nuirait à la qualité du service offert. Dans ce cas, le renforcement des capacités du PAJE de l'INE ou la création d'un autre point d'accès est à envisager.

 www.oridev.org- Tél : 940220


SPECIAL MONDE
Le CCF de Libreville développe ses activités multimédia

 Le Centre culturel français Saint-Exupery de Libreville (GABON) a récemment entrepris de développer ses activités en transformant une partie de son espace multimédia en un Point d'Accès aux Inforoutes pour la Jeunesse (PAJE). Financé par l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF) par l'entremise de la FIA (Fête de l'Internet en Afrique : association pour la promotion de l'internet en Afrique dont le siège est situé à Libreville), ce point d'accès a pour objectif de permettre l'appropriation par la jeunesse des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Les activites de ce point s'articulent autour des ateliers de formation, de consultations de l'internet et de production de contenu à l'endroit des associations, écoles et toutes structures intéressées par ces services.

Diverses autres activités sont initiées pour faire vivre cet espace. Il s'agit de l'initiation à l'Internet aux enfants de 6 a 12 ans (Mwana Net) qui se déroule tous les samedis de 10h à 12 h. Ce cadre offre également aux enfants, l'opportunité de créer des réseaux avec d'autres enfants de même âge du monde francophone aux fins de réaliser des jumelages virtuels des écoles du Gabon et celles des autres pays francophones. Un concours annuel sera désormais organisé pour primer le meilleur site Web réalisé par les élèves d'une école.

 (Merci à Mme Bamba du CCF Cotonou pour cette information)

 Pour plus d'informations : Marc Ona Essangui - Martine Bricheux - ccf@inet.ga  

Concours international de projets NTIC : "The Stockholm Challenge Award"

 "The Stockholm Challenge Award", une initiative de la ville de Stockholm et de la commission européenne a pour but de promouvoir et d'encourager le développement et l'utilisation des nouvelles technologies de l'information. Ce concours international annuel a pour but de stimuler et faciliter l'accès aux inforoutes.

Le concours est gratuit et s'adresse à toutes villes et organisations intéressées qui devront soumettre un projets NTIC dans l'une des sept catégories suivantes : Nouvelle Economie, Education, Santé et Qualité de la vie, Services Publiques et Démocratie, Culture et Divertissement, Environnement, un Village Planétaire. La date limite pour la soumission des projets est fixée au 1 mars 2001. Plus d'informations et le formulaire de participation peuvent être obtenu sur le site : www.challenge.stockholm.se

 Pour obtenir le formulaire en fichier MS Word : Alix Porsenna - alix.porsenna@challenge.stockholm.se - alix.porsenna@chello.se


AGENDA
- 2 au 20 mars 2001 : Festival de l'Internet Francophone
- Organisé par Le Continent Francophone et l'Alliance des Etudiants Francophones www.eim.fr/festival relais@eim.fr

- Avril 2001 : Fête de l'Internet du Bénin (FIB2001) Pour infos pis@oridev.org

- 26 au 31 mars 2001 : INET-Bénin Organisé par l'AIF et ISOC-Bénin

- A partir du 26 février 2001 : Forum I-Bénin Organisé par Oridev et Isoc-Bénin dans le cadre de la fête de l'internet


Pour s'abonner écrire à revue_orita-subscribe@egroups.com (avec comme objet : subscribe)

Pour se désabonner écrire à revue_orita-unsubscribe@egroups.com (avec comme objet : unsubscribe)

Envoyez-nous vos informations à oridev@h2com.com - Lisez et diffusez ORIT@ - Si vous souhaitez devenir notre correspondant, écrivez-nous.

Equipe de coordination : Ken LOHENTO & Tibaut HOUZANME - Envoyez-nous vos informations et commentaires à pis@oridev.org


ORIDEV-ONG www.anais.org/oridev / www.oridev.org

© ORIDEV-ONG Reproduction partielle ou totale autorisée avec mention de la source.


Retour haut de page